Rédacteurs



Actualités
Réponse a la" tribune des 124" contre l'homéopathie PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Philippe Marchat   
Mardi, 27 Novembre 2018 20:45

Vous trouverez dans la section "Articles", sous section "Dialogues et débats" un texte de réponse à l'agression manifeste, au manifeste agressif de quelques "intégristes" de l'allopathie relayés, avec complaisance, par les médias de France et d'ailleurs. Bonne lecture.

 
HOMEOPATHIE ET BIOLOGIE: UNE CONVERGENCE PROFONDE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Philippe Marchat   
Lundi, 21 Mai 2018 12:32

Vous trouverez dans la section "Homéopathie et philosophie des sciences" un article intitulé ""HOMEOPATHIE ET BIOLOGIE: UNE CONVERGENCE PROFONDE". Sa ligne de force est de montrer la grande convergence qui existe entre homéopathie et biologie. Au rebours de toutes les critiques opposées à l'homéopathie, j'ai tenté de montrer la profonde bio-logique de l'homéopathie. Sa grande scientificité. Cherché, aussi, à montrer comment l'homéopathie pourrait contribuer à enrichir notre connaissance biologique et médicale.

 
LES MIASMES DE RAJAN SANKARAN :INTERET BIOLOGIQUE ET SCIENTIFIQUE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Philippe Marchat   
Vendredi, 24 Février 2017 19:11

Nous venons de mettre ne ligne un article sur la nécessité de reformuler la "théorie" des miasmes de Rajan Sankaran. En effet, malgré son indéniable intérêt clinique, sa formulation est obsolète, désuète et, pour tout dire, fausse et dénuée d'intelligibilité.

Je me suis donc employé, d'une part à la reformuler plus adéquatement et, aussi, à en dégager l'intérêt biologique et scientifique.

Bonne lecture.

 
UN NOUVEAU TEXTE INTITULE HOMEOPATHIE ET PSYCHANALYSE : DEUX NIVEAUX DIFFÉRENTS DE L'INCONSCIENT PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Philippe Marchat   
Dimanche, 06 Mars 2016 10:02

Nous avons mis en ligne le 5 mars 2016, l'article au titre sus mentionné. J'y traite de l'inconscient, selon le point de vue de la psychanalyse et de l'homéopathie. J'y distingue deux niveaux de l'inconscient. Celui de la psychanalyse, "lieu" des  conflits inter-relationnels refoulés, car non "assumables" par le patient et accessibles à la parole. Celui de l'homéopathie, plus archaïque, fruit des expériences vitales d'avant la parole et la pensée, chez le tout petit, ou vécus tellement traumatisants qu'ils sont "au delà" de la parole et du pensable, constitué de marques, de vécus et de sensations corporelles qui restent présentes chez tout un chacun et en orientent et en "colorent" les vécus ultérieurs.

 
Réflexions sur l'évolution récente de la pensée de Rajan Sankaran PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Philippe Marchat   
Dimanche, 14 Septembre 2014 17:11

Vous trouverez, dans la section "articles", rubrique "homéopathie et pratiques homéopathiques", un petit texte que je consacre à l'évolution du travail de rajan sankaran ces dernières années. En effet, celui-ci a fait évoluer sa pratique et a publié, en 2013, un petit livre dénommé "Synergy synopsis" dans lequel il présente cette évolution en quelques petites dizaines de pages (sans oublier, sens bien connu des affaires  de notre confrère indien oblige, de consacrer sept pages de publicité à ses livres antérieurs, cours, programmes informatiques à vendre, et cours en ligne disponibles).

L'évolution se résume à un retour aux sources. au rappel de la nécessité de conjoindre, pour plus de succès et de sureté, "sa" méthode de la sensation vitale à la prise en compte du génie du remède (ces grands pôles d'action, des affinités physiopathologiques, les pathologies les plus fréquentes auxquelles "répond" le remède) et les symptômes du malade (ce qui suppose de connaître sa matière médicale et de savoir se servir, correctement, d'un répertoire).

On ne peut que se réjouir de cela qui évitera, peut être, la floraison récente de "petits maîtres" qui pensaient révolutionner l'homéopathie en faisant l'impasse sur ses bases les plus fondamentales. cela rappelle, aussi, qu'en homéopathie comme dans toute discipline, avant de prétendre dépasser quoi que ce soit, il est bon d'avoir assimiler ce que deux siècles de pratique consciencieuse et compétente ont accumulé.

On notera, aussi, que ce "retour aux sources" était, aussi, inévitable tant certains aspects de la méthode de la sensation, notamment concernant les plantes (ce que signalait déjà mon article de 2010) étaient "artificiels" et voués à mener dans des impasses thérapeutiques. le recours à la matière médicale, au répertoire et au génie des remèdes est, ainsi, un excellent moyen d'éviter de se fourvoyer, notamment dans la classification végétale aléatoire, du système sankaranien.

 
«DébutPrécédent12SuivantFin»

Page 1 sur 2